Départ des Sœurs

Dimanche 25 juin 2017

depart soeur 2017 e1494924838922 - Départ des Sœurs <br><p> Dimanche 25 juin 2017</p>

Dimanche 25 juin 2017

Sœur Dominique, Directrice de l’Institution Jeanne d’Arc de 1972 à 2006 et Sœur Marie-Monique quitteront Franconville durant les vacances d’été. Sœur Dominique retrouvera la communauté de Gramat où elle continuera de partager ses talents en accueillant les groupes qui se rendent au Grand Couvent. Sœur Marie Monique rejoindra la communauté de Bourg La Reine.

Nombreux sommes-nous, au cours de ces 45 années de présence à l’Institution Jeanne d’Arc, à avoir connu Sœur Dominique et Sœur Marie Monique à l’école ou dans les diverses activités paroissiales qu’elles ont fait vivre.

Monsieur Fauriac et Mme Niolat Treard, au nom de tous ceux qui composent cette belle communauté éducative remercient les Sœurs pour ce qu’est aujourd’hui l’Institution Jeanne d’Arc et ce qu’elle a pu représenter pour chacun depuis toutes ces années. Nous avons apprécié leur écoute, leur gentillesse, leur bienveillance, leur savoir-faire. Nous les remercions pour ce qu’elles ont pu nous apporter en tant que femmes et religieuses. Nous avons bien conscience du cadeau qu’elles nous ont fait au travers de leur présence à Franconville.
Il vient maintenant le moment de célébrer avec elles ce qui a été bâti, ce qu’elles ont vécu, ce que nous avons partagé ensemble. .

Une célébration eucharistique présidée par Mgr Lalanne, évêque de Pontoise, sera célébrée le Dimanche 25 juin à 10 h 00. Tous ceux qui le souhaitent pourront s’associer à ce moment privilégié.

Elle sera suivie de plusieurs prises de paroles qui permettront de remercier « officiellement » nos Sœurs et de leur souhaiter « bonne route ».

Une chose est certaine : l’Institution Jeanne d’Arc fera tout pour poursuivre l’œuvre qu’elles nous transmettent en gardant cet esprit d’ouverture et de bienveillance. Nos Sœurs ne seront plus là physiquement, mais leur prière continuera de nous encourager à marcher sur les pas du Bienheureux Pierre Bonhomme.